WIKI

0

21 CFR Part 11 est la partie du Titre 21 du Code des règlements fédéraux qui établit les règlements de la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis sur les enregistrements électroniques et les signatures électroniques (ERES). La partie 11 s’applique aux sociétés pharmaceutiques, aux fabricants de dispositifs médicaux, aux sociétés de biotechnologie, aux développeurs de produits biologiques, aux CRO et aux autres industries réglementées par la FDA, avec quelques exceptions spécifiques. Le code réglementaire 21 CFR Part 11 exige que les entreprises concernées mettent en œuvre des contrôles, y compris des audits, des validations de systèmes, des pistes d’audit, des signatures électroniques et de la documentation pour les logiciels et les systèmes impliqués dans le traitement des données électroniques que les règles prédictives de la FDA leur imposent de conserver. Une règle prédictive est toute exigence énoncée dans le Federal Food, Drug and Cosmetic Act, le Public Health Service Act, ou toute réglementation de la FDA autre que la partie 11.

A

Utilisé en optique et dans la production de lentilles, le nombre d’Abbe est un paramètre sans dimension nommé d’après le physicien allemand Ernst Abbe. Également connu sous le nom de nombre V ou constringence d’un matériau transparent, il indique la dispersion du matériau et montre dans quelle mesure l’indice de réfraction change avec la longueur d’onde de la lumière. Plus la dispersion est élevée, plus le nombre d’Abbe est petit. Le nombre est donné par une fonction de l’indice de réfraction du matériau à 486,1 nm, 587,6 nm et 656,3 nm. Le nombre d’Abbe ou nombre V est principalement utilisé pour caractériser et contrôler la qualité des verres et des polymères utilisés dans la production de lentilles. Le nombre d’Abbe ou de V peut être mesuré de manière fiable avec le réfractomètre multi-longueurs d’onde ATR-L de SCHMIDT + HAENSCH.

L’absorption du rayonnement électromagnétique est le processus par lequel la matière absorbe l’énergie du photon et transforme le rayonnement en énergie interne. Lorsque la lumière est absorbée, l’énergie du photon se manifeste généralement sous forme d’énergie thermique : la température de la matière augmente. L’absorption de la lumière rend un objet sombre ou opaque aux longueurs d’onde ou aux couleurs de l’onde entrante. Dans ce cas, la transmittance fait référence à la perte d’énergie par absorption, tandis que la transmittance totale est due à l’absorption ou à la réflexion.

Dans l’industrie alimentaire et des boissons, il est crucial de déterminer la couleur de certains produits en mesurant leur absorption ou leur transmission de la lumière. Ceci est particulièrement important pour le sucre cristallisé (ICUMSA) ou pour la bière (EBC) et le vin afin de garantir leur qualité. L’EBC et l’ICUMSA ainsi que la couleur du vin peuvent être déterminés de manière fiable avec le Coloromat 100 de SCHMIDT + HAENSCH.

L’alcalinité est la capacité d’une substance ou d’une solution liquide à résister à l’acidification. Elle ne doit pas être confondue avec la basicité qui est une mesure absolue sur l’échelle du pH.

L’alcalinité est la force d’une solution tampon composée d’acides faibles et de leurs bases conjuguées. L’alcalinité peut être contrôlée ou surveillée automatiquement par le système de titrage en ligne SCHMIDT + HAENSCH, qui s’intègre parfaitement à votre processus de production. L’alcalinité est exprimée en unités de concentration, telles que meq/L, μeq/kg ou mg/L CaCO3. Chacune de ces mesures correspond à une quantité d’acide ajoutée comme réactif de titrage. Mesurez l’alcalinité dans le processus de production avec les analyseurs d’automatisation SCHMIDT + HAENSCH pour la production de sucre. Le but de ce dispositif est de réduire la quantité de chaux lors de la purification du jus de betterave sucrière de première expression. Le titrateur en ligne SCHMIDT + HAENSCH convient à ces fins.

L’AOAC est une association scientifique à but non lucratif dont le siège est situé dans le Maryland, aux États-Unis. Elle publie des méthodes d’analyse chimique normalisées, conçues pour accroître la confiance dans les résultats d’analyse des substances chimiques et microbiologiques. Les agences gouvernementales et les organisations civiles exigent souvent que les laboratoires utilisent les méthodes officielles de l’AOAC. Pour se conformer aux normes AOAC, SCHMIDT + HAENSCH teste ces méthodes sur tous les instruments de laboratoire. Pour voir tous les produits selon les normes AOAC, cliquez ici.

ASTM International (à l’origine American Society for Testing and Materials) est un organisme international de normalisation basé à West Conshohocken, en Pennsylvanie, aux États-Unis. Elle publie des normes techniques pour les biens et les services. Les instruments SCHMIDT + HAENSCH sont conformes à une multitude de normes ASTM : ex. ASTM D4052, ASTM D5002, ASTM D5931, ASTM D6448, ASTM D1218 et bien d’autres encore. Pour connaître les produits par normes, cliquez ici.

SCHMIDT + HAENSCH offre une variété de technologies d’automatisation. L’automatisation est l’aide robotique pendant les processus de production ou de laboratoire qui remplace l’effort humain – et souvent l’erreur humaine. L’automatisation permet d’optimiser les processus de production et de laboratoire. Chez SCHMIDT + HAENSCH, nous proposons des automatismes de laboratoire tels que la filtration automatique (AutoFilt), le dosage automatique (AutoDosage) et l’échantillonnage automatique (Samplify), ainsi que des automatismes d’usine pour les mesures en ligne dans la production de sucre.

B

La polarimétrie est la mesure et l’interprétation de la polarisation de la lumière. En général, l’analyse polarimétrique d’un matériau spécifique est réalisée à l’aide d’ondes électromagnétiques qui traversent le matériau ou qui ont été réfléchies, réfractées ou diffractées par celui-ci. La lumière polarisée dans le plan est constituée d’ondes électromagnétiques dont les oscillations spatiales sont transversales à la direction de propagation.

Si la lumière naturelle passe à travers un filtre dit polarisant, la plupart de ses autres directions vibratoires seront filtrées, ne laissant qu’une direction spécifique. Si cette lumière oscille dans une seule direction, elle est appelée lumière polarisée linéairement ou lumière polarisée plane. La rotation optique signifie en général que la polarisation de la direction de la lumière est tournée d’un certain angle lorsqu’elle traverse une substance optiquement active. De nombreuses substances organiques et inorganiques sont optiquement actives dans leur état cristallin, liquide ou dissous. La lumière polarisée qui brille sur ces substances est tournée autour d’un angle spécifique à la substance. Le principe du polarimètre est réalisé si une substance optiquement active dissoute est introduite entre deux filtres polarisants, croisés à 90°. L’intensité de la lumière sur le détecteur situé derrière le second filtre polarisant varie en fonction de la position angulaire de ces deux filtres. Un polarimètre est un instrument scientifique utilisé pour mesurer l’angle de rotation provoqué par le passage d’une lumière polarisée à travers une substance optiquement active.

La réfractométrie est une méthode analytique permettant de contrôler et de déterminer la qualité, la concentration et la composition des substances. Souvent utilisés dans les laboratoires ou pour le suivi des processus, les réfractomètres conviennent aux liquides, aux gaz et aux solides tels que le verre et les pierres précieuses. La détermination de la densité des échantillons peut également être effectuée par réfractométrie. En règle générale, dans la mesure optique, la densité et la substance sèche correspondent l’une à l’autre. Les réfractomètres peuvent exprimer les indices de réfraction mesurés en concentration ou en densité. SCHMIDT + HAENSCH développe et produit des réfractomètres depuis la fondation de l’entreprise en 1864. La réfractométrie présente l’une des compétences de base de longue date de l’entreprise de fabrication optoélectronique. Tous les réfractomètres de laboratoire et de processus de SCHMIDT + HAENSCH se caractérisent par leur précision, leur fiabilité et leur longévité inégalées.

Les degrés Brix (°Bx) décrivent la teneur en sucre d’une substance ou d’une solution liquide. Un degré Brix correspond à un gramme de saccharose dans 100 grammes de solution et représente la force de la solution en pourcentage de la masse. Si la substance contient des solides dissous autres que du saccharose pur, le °Bx ne donne qu’une approximation de la teneur en solides dissous. Par exemple, si des quantités égales de sel et de sucre sont ajoutées à des quantités égales d’eau, le degré de réfraction (Brix) de la solution salée augmente plus rapidement que celui du sucre. Le °Bx est traditionnellement utilisé dans les industries du vin, du sucre, des boissons gazeuses, des jus de fruits, des sirops et du miel. Tous les réfractomètres SCHMIDT + HAENSCH, tels que le Vari Ref et les réfractomètres de processus, sont utilisés pour la mesure du brix dans l’industrie du sucre, l’industrie alimentaire et des boissons, l’industrie chimique et bien d’autres encore.

La méthode de Braunschweig est une méthode développée par la Commission internationale pour l’analyse uniforme du sucre (ICUMSA GS3-1). Il s’agit d’une méthode pour déterminer la polarisation du sucre blanc à l’aide d’un polarimètre ou d’une façon de déterminer la réflectance du sucre à l’aide d’un spectrophotomètre tel que le Saccharoflex de SCHMIDT + HAENSCH.

C

En chimie, la concentration est la quantité d’une substance divisée par le volume total d’un mélange. Il est généralement utilisé pour les solutions. Il existe plusieurs types de concentrations : concentration massique (g/l), concentration molaire (mol/l), concentration volumique (ml/l), etc. En raison de la dilatation thermique, une mesure de concentration dépend toujours de la température de la solution.

Conscients de cette dépendance, les instruments de SCHMIDT + HAENSCH mesurent la température à tout moment de l’analyse avec la plus grande précision pour obtenir les résultats de mesure les plus fiables. La mesure de la concentration d’un liquide est facilitée par tous les réfractomètres de laboratoire SCHMIDT + HAENSCH, comme l’ATR-BR, la série Variref, les réfractomètres de processus en ligne, par exemple l’iPR FR2, et nos polarimètres si la substance est optiquement active.

La conductivité électrique ou conductance spécifique d’une substance définit sa capacité à conduire un courant électrique. Il est communément signifié par la lettre grecque σ (sigma). L’unité SI est S/m (Siemens par mètre). L’inverse de la conductivité est la résistance électrique (Ω). La conductivité et la résistance peuvent être facilement mesurées avec l’analyseur de turbidité couleur SCHMIDT + HAENSCH Ash. Cette analyse permet un contrôle rapide et automatisé de la qualité du sucre ainsi que la détermination de la turbidité des liquides.

D

Le degré Z est un paramètre physique, ou une échelle de mesure, qui est principalement utilisé dans l’industrie sucrière. La base du point 100 °Z de l’échelle est la rotation optique d’une solution standard de sucre contenant du saccharose pur à une longueur d’onde de 546,23 nm à 20 °C dans un tube de 200 mm. La solution étalon de sucre est définie comme étant 26,016 g de saccharose dissous dans l’eau à 20 °C jusqu’à un volume final de 100 ml. Comme l’échelle Brix pour le taux de sucre, le degré Z est sensible à la température. Le contrôle de la température est important et est inclus dans tous les polarimètres SCHMIDT + HAENSCH.

La densité ou plus précisément la densité massique volumétrique ρ (rho) d’une substance est sa masse par unité de volume. Les unités les plus souvent utilisées pour la densité sont les kg/m³ ou g/cm³, ou ρ. Le volume d’un échantillon dépend de sa température. En raison de la dilatation thermique, la densité d’une substance dépend fortement de sa température. Le densimètre VariDens de SCHMIDT + HAENSCH permet une mesure précise de la densité en ajustant la température de l’échantillon. En outre, la densité relative ou spécifique ainsi que la densité réelle ou apparente peuvent être déterminées par le VariDens. Le densimètre VariDens de SCHMIDT + HAENSCH permet un processus de fabrication cohérent et des tolérances plus serrées sur les résultats, tout en réduisant les coûts et en augmentant la qualité du produit. Pour des performances et une qualité élevées, choisissez le VariDens de SCHMIDT + HAENSCH.

Le VariDens peut être utilisé dans l’industrie laitière, la pétrochimie, les mesures de densité des polymères, les boissons, les cosmétiques comme les crèmes pharmaceutiques, et bien d’autres encore.

La densité relative ou spécifique est le rapport entre la densité d’une substance et la densité d’un matériau de référence donné. Elle est presque toujours mesurée par rapport à l’eau la plus dense (4°C).

La densité réelle est la densité d’une substance dans le vide. Elle est indépendante des conditions extérieures, comme la flottabilité dans l’air ou la gravité. La densité apparente d’un échantillon est le poids dans l’air par volume. Tous les densimètres Schmidt & Haensch VariDens mesurent la densité réelle. Le VariDens peut être utilisé dans l’industrie laitière, la pétrochimie, les mesures de densité des polymères, les boissons, les cosmétiques comme les crèmes pharmaceutiques et bien d’autres encore.

E

La Convention européenne des brasseurs est une organisation qui représente les intérêts techniques et scientifiques du secteur brassicole en Europe. L’EBC mesure la couleur de la bière et du moût, et quantifie la turbidité (également appelée trouble) de la bière. La couleur est un paramètre important pour contrôler la qualité de la bière et du moût pendant la procédure de brassage. L’EBC et la couleur de la bière peuvent être testés facilement et de manière fiable avec le Coloromat 100 de SCHMIDT + HAENSCH. Pour la détermination physique de la couleur des échantillons de bière, l’absorption de la lumière est détectée à 430 nm par un photomètre. Le numéro EBC représente un point unique dans le spectre d’absorption de la bière. La teinte d’une bière peut être décrite comme un gradient de tons jaunes et bruns allant du jaune doré et du jaune clair au rouge, au cuivre, au brun foncé et au noir. La mesure de la couleur de la bière, du moût et du vin avec le Coloromat 100 de SCHMIDT + HAENSCH est simple et donne des résultats fiables pour assurer une qualité constante.

La Commission internationale du miel (CIM) a été créée en 1990 pour créer une nouvelle norme mondiale pour le miel. Toutes les méthodes modernes d’analyse de routine du miel ont été testées en collaboration et compilées en tant que “Méthodes harmonisées de la Commission européenne du miel”, publiées dans Apidologie, numéro supplémentaire, 1-59, 1997. Sur la base de ces méthodes, la norme du Codex Alimentarius et la directive européenne sur le miel ont été révisées. La norme EHC pour la détermination du sucre de la rotation spécifique peut être mesurée au mieux avec le SCHMIDT + HAENSCH Saccharomat V.

F

Chez SCHMIDT + HAENSCH, nous sommes passionnés par la création de technologies d’automatisation qui rendent les processus industriels plus fluides et plus efficaces. Nos systèmes d’automatisation en ligne, tels que l’analyseur en ligne de cendres et l’analyseur de pureté en ligne entièrement intégré, sont des systèmes de mesure autonomes et entièrement automatiques destinés aux sucreries. Ils permettent de contrôler les processus, de les optimiser et de réduire considérablement la main-d’œuvre et les erreurs humaines.

G

Les bonnes pratiques de fabrication et les bonnes pratiques de laboratoire (BPL) sont des cadres formels pour la réalisation d’essais de sécurité sur les produits chimiques, les produits pharmaceutiques, les pesticides, les additifs alimentaires et les explosifs. Dans de nombreux pays, les BPF/BPL sont exigées par la loi.

Les réglementations BPL et BPF relatives aux essais servent deux objectifs différents. Les BPL sont conçus pour protéger l’intégrité des données scientifiques et pour fournir à l’EPA ou à la FDA un dossier clair et vérifiable sur les études de recherche à durée indéterminée. En revanche, les BPF sont destinées à démontrer à la FDA que les lots individuels d’un produit réglementé sont fabriqués selon des critères de fabrication prédéfinis.

En général, les tests de “libération des lots” ou de “conformité des lots” des produits réglementés destinés à la vente, comme les produits pharmaceutiques finis, doivent être effectués selon les BPF.

Les tests de sécurité et d’efficacité doivent être effectués conformément aux règles de BPL. La question de savoir si les études de validation doivent être réalisées dans le cadre des BPL ou des BPF fait l’objet d’un débat. Cela peut dépendre de ce qui est validé ; dans certains cas, les BPL ou les BPF peuvent être appropriés.

Pour plus d’informations sur nos services de validation, veuillez consulter notre section sur les services.

I

La Commission internationale pour les méthodes uniformes d’analyse du sucre (ICUMSA) est un organisme international de normalisation, fondé en 1897, qui publie des procédures de laboratoire détaillées pour l’analyse du sucre. Le livre de méthodes de l’ICUMSA contient des instructions détaillées pour l’analyse des sucres bruts, de canne, blancs, de betterave, de mélasse, blancs de plantation et de spécialité. Parmi celles-ci figurent des méthodes de détermination de la teneur en matières sèches par polarimétrie, densimétrie, réfractométrie et couleur (coefficient d’extinction à 420 nm). La valeur de l’indice d’absorption multipliée par 1000 est rapportée comme ICUMSA Color (méthode GS2/3-9 et -10). Les valeurs résultantes sont appelées unités ICUMSA (IU). La couleur d’une solution sucrée est directement liée au degré de raffinage et permet de mesurer sa qualité. En plus du Coloromat 100, SCHMIDT + HAENSCH offre une variété d’instruments pour maintenir une qualité de produit constante comme Polartronic, Saccharomat, ATR-P, ATR-BR, VariRef B, VariDens et le Saccharoflex 2020.

Le mot in-line ou en ligne (les deux orthographes sont courantes) désigne la ligne d’une production. Par conséquent, “dans” une ligne de production signifie l’intégration des instruments dans le processus de production sans interruption ni divergence de ce processus. Ce terme est généralement utilisé dans le domaine de l’ingénierie et de la production ou de la fabrication. En ce qui concerne les techniques de mesure, le mot désigne les instruments qui mesurent les données en temps réel pendant un processus de production. Les réfractomètres et capteurs en ligne de SCHMIDT + HAENSCH sont des instruments en ligne de premier plan pour le contrôle le plus précis et le plus fiable de votre processus de production, mesurant la concentration du liquide, la valeur brix et d’autres paramètres physiques.

Le degré Z est un paramètre physique, ou une échelle de mesure, qui est principalement utilisé dans l’industrie sucrière. La base du point 100 °Z de l’échelle est la rotation optique d’une solution standard de sucre contenant du saccharose pur à une longueur d’onde de 546,23 nm à 20 °C dans un tube de 200 mm. La solution étalon de sucre est définie comme étant 26,016 g de saccharose dissous dans l’eau à 20 °C jusqu’à un volume final de 100 ml. Comme l’échelle Brix pour le taux de sucre, le degré Z est sensible à la température. Le contrôle de la température est inclus dans tous les polarimètres SCHMIDT + HAENSCH.

La validation est l’un des éléments fondamentaux de la gestion de la qualité dans le domaine de la technologie médicale. SCHMIDT + HAENSCH fournit des équipements de laboratoire à ses clients depuis plus de 150 ans et possède un excellent savoir-faire spécialisé dans la validation des processus.

Qualification d’installation IQ
IQ signifie “Installation Qualification” La qualification de l’installation (IQ) implique de documenter et de prouver qu’un dispositif a été fourni avec les exigences de la qualification de la conception et a été installé correctement. Il s’agit également de vérifier que l’environnement de travail approprié a été sélectionné.

OQ Qualification opérationnelle
OQ signifie “Operational Qualification” (qualification opérationnelle). Au cours de la qualification opérationnelle (QO), on vérifie le bon fonctionnement de l’appareil dans l’environnement de travail choisi. Il est documenté que le système fonctionne correctement selon les spécifications, y compris tous les réglages individuels.

PQ Performance Qualification
PQ signifie “Performance Qualification”. Pendant la qualification des performances (PQ), l’utilisation de la machine dans l’ensemble du processus de production est testée. La preuve est apportée qu’une machine atteint systématiquement les paramètres de performance définis dans des conditions de fonctionnement réelles et fournit des résultats reproductibles et fiables dans le cadre d’une utilisation régulière.

L

L’automatisation peut être un atout pour les laboratoires : en particulier lorsqu’il s’agit de préparer ou de doser des échantillons, il est possible d’éliminer les erreurs humaines et les manipulations qui prennent habituellement beaucoup de temps. L’automatisation des laboratoires SCHMIDT + HAENSCH, notamment les produits Samplify P, AutoDosage et AutoFilt, permet d’optimiser la préparation des échantillons pour les laboratoires de production ou de recherche.

O

L’Organisation Internationale de Métrologie Légale (OIML) est une organisation intergouvernementale créée en 1955 pour promouvoir l’harmonisation mondiale des procédures de métrologie légale qui sous-tendent et facilitent le commerce international. Cette harmonisation garantit que la certification des dispositifs de mesure dans un pays est compatible avec la certification dans un autre, ce qui facilite le commerce des dispositifs de mesure et des produits qui en dépendent. Parmi ces produits figurent également des appareils de mesure de SCHMIDT + HAENSCH pour diverses applications.

Les instruments SCHMIDT + HAENSCH sont conformes à la plupart des exigences OIML et la documentation permet une qualification vérifiée de l’instrument.

L’OIML travaille en étroite collaboration avec d’autres organisations internationales telles que le Bureau international des poids et mesures (BIPM) et l’Organisation internationale de normalisation (ISO).

Les substances optiques les plus connues sont l’acide tartrique, l’acide lactique, l’acide benzoïque et ses dérivés, les acides aminés, les protéines et bien sûr les sucres. Si une substance optiquement active est dissoute dans un liquide optiquement inactif (comme l’eau par exemple), le degré de rotation de l’angle dépend – entre autres – de la concentration de la solution. Cet angle de rotation est absolument déterminé par les polarimètres SCHMIDT + HAENSCH avec la plus grande précision. Cela permet à l’utilisateur de déterminer facilement la concentration ou la pureté de solutions contenant des substances optiquement actives. Les mesures de concentration et de pureté sont particulièrement importantes pour déterminer la qualité des produits ou des ingrédients dans les secteurs de l’alimentation, des boissons et de la pharmacie. Les polarimètres de la série VariPol, le Polartronic H532, le Polartronic V et l’Unipol 2020 conviennent à cet effet.

La rotation optique signifie en général que la polarisation de la direction de la lumière sera tournée d’un certain angle lorsqu’elle traverse une substance optiquement active. De nombreuses substances organiques et inorganiques sont optiquement actives dans leur état cristallin, liquide ou dissous. Ces substances peuvent faire tourner la direction d’oscillation de la lumière polarisée autour d’un angle déterminé. Le principe du polarimètre est réalisé si une substance optiquement active dissoute est introduite entre deux filtres polarisants, croisés à 90°. L’intensité de la lumière sur le détecteur derrière le second filtre polarisant varie en fonction de la position angulaire de ces deux filtres.

La dispersion rotatoire optique est la variation de la rotation optique d’une substance en fonction de la longueur d’onde de la lumière. Un polarimètre peut être utilisé pour mesurer la rotation et calculer la concentration d’une solution optique active. Cette utilisation fait du polarimètre un outil de grande importance pour ceux qui traitent, par exemple, le sucre brut, les sucres cristallisés ou les jus de sucre brut de première pression. La dispersion rotative optique peut être mesurée à l’aide du SCHMIDT + HAENSCH Polartronic H532 et du VariPol.

P

Une pharmacopée désigne généralement des “recueils médicaux d’indication globale, composés de prescriptions ou de Pharmacopée” appelés Pharmacopée (comme dans le latin Pharmacopoea du grec pharmakopoieĩn ‘préparer des médicaments’). Il s’agit d’un recueil de règles pharmaceutiques reconnues ou précédemment reconnues concernant la qualité, les essais, le stockage et la désignation des médicaments ainsi que les substances, matériaux et méthodes utilisés pour leur fabrication et leurs essais.

Les pharmacopées officielles ou pharmacopées modernes sont des ouvrages standard ou des livres de règlements applicables aux opérations pharmaceutiques et à la production industrielle de médicaments. Ils sont fondés sur un acte législatif et ont une valeur contraignante.
Cela inclut également les pharmacopées pour les médicaments vétérinaires.

Les continents ou les pays établissent des pharmacopées juridiquement contraignantes pour garantir la qualité et l’efficacité des produits pharmaceutiques produits localement ou importés. Lorsqu’il s’agit de tests de qualité tels que le test de chiralité ou l’analyse du contenu des produits pharmaceutiques, les techniques de mesure telles que la polarimétrie ou la réfractométrie sont des facteurs cruciaux pour se conformer ou répondre aux normes définies par la pharmacopée.

SCHMIDT + HAENSCH est fier d’offrir la conformité aux pharmacopées avec tous ses instruments de laboratoire prêts pour la pharmacie, tels que VariRef, VariPol ou Polartronic H532.

En chimie, le pH est une échelle utilisée pour spécifier l’acidité ou la basicité d’une solution aqueuse. On mesure que les solutions acides ont des valeurs de pH plus faibles que les solutions basiques ou alcalines. À 25 °C, les solutions dont le pH est inférieur à 7 sont acides, et celles dont le pH est supérieur à 7 sont basiques. Avec le titrateur en ligne SCHMIDT + HAENSCH, l’analyse continue de la valeur du pH et de l’alcalinité pendant la purification des jus de sucre brut est simple et fiable. Votre processus sera optimisé, ce qui permettra d’économiser des ressources et des matériaux auxiliaires tout en contrôlant tous les paramètres importants du processus.

La rotation optique signifie en général que la polarisation de la direction de la lumière sera tournée d’un certain angle lorsqu’elle traverse une substance optiquement active. Il existe un grand nombre de substances organiques et inorganiques qui sont optiquement actives dans leur état cristallin, liquide ou dissous. Cela signifie que ces substances sont capables de faire tourner la direction d’oscillation de la lumière polarisée autour d’un angle déterminé. Le principe du polarimètre est réalisé si une substance optiquement active dissoute est introduite entre deux filtres polarisants, croisés à 90°. L’intensité de la lumière sur le détecteur derrière le second filtre polarisant varie en fonction de la position angulaire de ces deux filtres.

Q

La réfractométrie est la mesure quantitative de l’indice de réfraction (IR). Toutefois, lorsque la composition d’une substance est connue, la qualité de la substance peut également être déterminée. Pour les mélanges tels que l’huile d’olive ou le jus d’orange, la valeur mesurée dans une plage spécifique correspond à la qualité du produit. La détermination de l’indice de réfraction est donc également utilisée dans les processus d’évaporation, de dilution ou de purification. Une analyse qualitative par réfractométrie convient pour toute solution à plusieurs composés. Un bon exemple pour une telle analyse est une solution de saccharose dans l’eau, qui a été étudiée de manière approfondie. Un degré Brix correspond à 1 gramme de saccharose dissous dans 100 grammes d’eau. Si la solution contient des substances dissoutes autres que le saccharose, la valeur °Bx ne sera qu’une approximation de la teneur en saccharose. Tous les réfractomètres SCHMIDT + HAENSCH, tels que le Vari Ref et les réfractomètres de process sont applicables pour la mesure du Brix.

R

En optique, l’indice de réfraction (également appelé indice de réfraction ou indice de réfraction) d’un matériau est un nombre sans dimension qui décrit la vitesse à laquelle la lumière traverse le matériau. Elle est définie comme n=c/v, où c est la vitesse de la lumière dans le vide et v est la vitesse de phase de la lumière dans le milieu. L’indice de réfraction varie avec la longueur d’onde, ce qui fait que la lumière blanche se divise en plusieurs couleurs lorsqu’elle est réfractée. Ce phénomène est appelé dispersion. On peut l’observer dans les prismes et les arcs-en-ciel, et comme aberration chromatique dans les lentilles. L’indice de réfraction est une propriété importante des composants de tout instrument optique. Il détermine le pouvoir de focalisation des lentilles, le pouvoir dispersif des prismes, la réflectivité des revêtements des lentilles et la nature du guidage de la lumière des fibres optiques. L’indice de réfraction étant une propriété physique fondamentale d’une substance, il est souvent utilisé pour identifier une substance particulière, confirmer sa pureté ou mesurer sa concentration. L’indice de réfraction est utilisé pour mesurer les solides, les liquides et les gaz. Le plus souvent, il est utilisé pour mesurer la concentration d’un soluté dans une solution aqueuse.

Les instruments de mesure optoélectroniques de SCHMIDT + HAENSCH simplifient la détermination de l’indice de réfraction et de la dispersion dans les laboratoires et les processus de fabrication industrielle. Les réfractomètres de process en ligne SCHMIDT + HAENSCH peuvent mesurer la concentration en temps réel. Les réfractomètres de laboratoire SCHMIDT + HAENSCH tels que le VariRef et l’ATR-L peuvent déterminer la dispersion et plusieurs longueurs d’onde si on le souhaite. Les instruments suivants sont suggérés pour ces applications : ATR-L, iPR B3, iPR FR2, iPR HR2 et le Vari Ref.

Un réfractomètre est utilisé pour déterminer la concentration d’une substance particulière dans une solution donnée. Cette substance ou solution a toujours un indice de réfraction spécifique qui dépend de la température de la solution. Une échelle réfractométrique est donc une valeur de référence de l’indice de réfraction d’une substance dissoute spécifique à une température spécifique. Ces échelles absolues sont utilisées pour déterminer la concentration et d’autres propriétés physiques d’une substance et pour aider à caractériser les liquides.

S

Une échelle (du latin scalae “échelle, escalier”) est une succession d’un certain nombre de lignes de graduation sur une surface d’affichage. La graduation peut être régulière ou, si nécessaire, inégale. Il est utilisé pour indiquer une valeur à l’aide d’une marque de lecture. De nombreuses mesures et unités physiques sont liées les unes aux autres et peuvent être converties les unes dans les autres. Dans le domaine de la technique de mesure et plus particulièrement de la réfractométrie, on parle d’échelles lorsque, par exemple, l’indice de réfraction est converti en une unité appropriée spécifique à la substance.
Parmi les plus de 100 échelles utilisées, la plus courante est l’échelle BRIX. Il est utilisé pour déterminer la concentration de sucre dans les solutions aqueuses et est souvent préinstallé sur les réfractomètres. Cette échelle (1 % de BRIX correspond à une solution de saccharose/eau à 1 %) est largement utilisée, par exemple pour la détermination du contenu dans l’industrie chimique ou automobile.

Si les balances standard ne suffisent plus, nos réfractomètres numériques peuvent vous aider. Il peut convertir les relations mathématiques individualisées entre la concentration et la valeur nD en formules de conversion. Une liste d’autres échelles réfractométriques peut être trouvée ici.

La rotation spécifique est définie comme l’angle de rotation en degrés du plan de polarisation d’une lumière monochromatique traversant un tube de 100 mm contenant une solution d’une substance optique active d’une concentration de 1 g/ml. Certains matériaux comme le quartz, les solutions de saccharose ou les composés organiques, peuvent faire tourner la direction d’oscillation de la lumière polarisée autour d’un angle déterminé. Ils sont appelés matériaux optiquement actifs et peuvent être dextrogyres ou lévogyres. La rotation spécifique est un paramètre physique spécifique à la substance, qui peut être déterminé par tous les polarimètres SCHMIDT + HAENSCH. En fonction de la température et de la longueur d’onde de la lumière, les instruments de mesure indiquent la rotation spécifique. Pour certains échantillons, cette valeur dépend également de la concentration, c’est pourquoi la personnalisation des méthodes de mesure de SCHMIDT + HAENSCH prend en compte tous les paramètres liés à la rotation spécifique.

La rotation spécifique est un paramètre important pour vérifier la pureté des substances optiquement actives comme les matières premières pour la production de produits pharmaceutiques et cosmétiques, ou les ingrédients pharmaceutiques actifs (API).

T

La turbidité est le trouble ou la brume d’un fluide causé par un grand nombre de particules individuelles qui sont généralement invisibles à l’œil nu, comme la fumée dans l’air. Il est causé par de petites particules non dissoutes qui diffusent la lumière traversant la suspension. Selon la forme et la qualité de la surface des particules, la lumière est diffusée avec une intensité différente dans toutes les directions. Avec un instrument de mesure tel que le colorimètre SCHMIDT + HAENSCH Coloromat 100, la turbidité de toute substance liquide peut être facilement déterminée. Ce type d’instrument est couramment utilisé dans la production de sucre et de boissons. La turbidité peut également être analysée automatiquement à l’aide de l’analyseur de turbidité couleur SCHMIDT + HAENSCH Ash pour contrôler la qualité du sucre dans le processus de production. SCHMIDT + HAENSCH propose également une gamme d’instruments de filtration automatique rapide pour les solutions sans turbidité.

V

Un élément essentiel des processus de validation est la qualification des équipements et des systèmes. En tant que fabricant d’équipements de laboratoire, SCHMIDT + HAENSCH répond à l’énorme demande de services de qualification par un concept global. Découvrez nos services de validation dans notre section services.

W

En physique, la longueur d’onde est la période spatiale d’une onde périodique – la distance sur laquelle la forme de l’onde se répète. Il s’agit de la distance entre des points consécutifs correspondants de la même phase sur l’onde, tels que deux crêtes, creux ou passages à zéro adjacents. La longueur d’onde est une caractéristique des ondes progressives et des ondes stationnaires, ainsi que d’autres formes d’ondes spatiales. La longueur d’onde est communément désignée par la lettre grecque lambda (λ). Le réfractomètre multi-longueurs d’onde SCHMIDT + HAENSCH mesure l’indice de réfraction à plusieurs longueurs d’onde.